Infiltrations

Une infiltration consiste à injecter un produit directement dans l’articulation douloureuse et a pour but de la soulager. Il en existe différents types : corticoïdes, acide hyaluronique et PRP.

infiltration corticoïdes

Infiltrations

infiltration corticoïdes

Une infiltration consiste à injecter un produit directement dans l’articulation douloureuse et a pour but de la soulager. Il en existe différents types : corticoïdes, acide hyaluronique et PRP.

Corticoïdes

Il s’agit de corticoïdes de synthèse possédants d’excellentes propriétés anti-inflammatoires et un effet retard. Le produit est injecté directement dans l’articulation après une petite anesthésie locale.

Les effets s’en ressentent rapidement, dès le lendemain le plus souvent. L’efficacité dans le temps varie selon le degré d’arthrose, plusieurs mois au mieux mais il se peut également que le résultat soit décevant, souvent dans le cadre d’arthrose évoluée.

Les infiltrations peuvent être renouvelées lorsque l’effet s’atténue. Les doses de corticoïdes étant très faibles et le risque de passage sanguin également, les effets secondaires sont rares.

Viscosupplémentation

Le cartilage articulaire baigne dans le liquide synovial qui amortit les chocs, lubrifie et assure la protection de l’articulation, ce liquide est principalement composé d’acide hyaluronique. Avec le temps il a tendance à perdre ses propriétés visco-élastiques, ce qui entraîne une usure du cartilage avec la gêne et les douleurs qui l’accompagnent.

viscosupplémentation

La viscosupplémentation consiste à injecter dans l’articulation un gel à base d’acide hyaluronique, qui permet de restaurer les propriétés du liquide synovial du sujet jeune et de recréer sa fonction d’amortissement des chocs. Cette infiltration a également un effet anti inflammatoire et antalgique important.

PRP

Les plaquettes sont des composants du sang responsables de la coagulation et de la cicatrisation. Le sang ne contient que 4% de plaquettes (contre 93% de globules rouges). La centrifugation permet d’obtenir du plasma concentré en plaquettes avec des facteurs de croissance qui vont stimuler la cicatrisation en agissant sur les cellules souches locales ainsi qu’apporter une action anti-inflammatoire et antalgique en agissant sur d’autres biomolécules. L’injection de PRP présente une excellente tolérance car aucun événement indésirable majeur ni aucun effet secondaire à long terme n’a été rapporté.

Le traitement par PRP a été très médiatisé par les résultats obtenus sur des athlètes de haut niveau, mais tous les sportifs peuvent bénéficier de ce traitement. Ce traitement peut également soulager des patients de tous les âges et souffrant de pathologies très diverses.

Les pathologies pouvant bénéficier du PRP :

  • Arthrose
  • Tendinite chronique
  • Suture méniscale
  • Réparation du ligament croisé antérieur
  • Lésions musculaires et ligamentaires (entorse)
  • Aponévrosite plantaire (épine calcanéenne)
PRP infiltration