Ménisques

Les ménisques sont des cales de fibro-cartilage situées dans l’articulation du genou, entre le fémur et le tibia. Ils sont au nombre de deux dans chaque genou : un médial et un latéral.

Ils ont pour rôle d’amortir les chocs au cours des mouvements du genou, et donc de protéger le cartilage articulaire. Ils participent également à la stabilité du genou.

ménisque vélo

Ménisques

ménisque vélo

Les ménisques sont des cales de fibro-cartilage situées dans l’articulation du genou, entre le fémur et le tibia. Ils sont au nombre de deux dans chaque genou : un médial et un latéral.

Ils ont pour rôle d’amortir les chocs au cours des mouvements du genou, et donc de protéger le cartilage articulaire. Ils participent également à la stabilité du genou.

Ménisque

Lésions méniscales

Les lésions méniscales peuvent être à l’origine de douleurs, de gonflement du genou, de blocages et de ressauts. Une IRM ou un arthroscanner permettront de faire un bilan précis des lésions méniscales. Il existe différents types de lésion méniscale :

  • La lésion traumatique, souvent provoquée par un accident sportif, elle peut également survenir lors d’un accident domestique, en se relevant d’une position accroupie par exemple.
  • La lésion dégénérative. Cette lésion survient dans le cadre de l’usure globale du genou, le ménisque s’usant simultanément avec le cartilage (arthrose).
  • Malformation méniscale. Il s’agit d’une pathologie rare, concernant quasi exclusivement le ménisque latéral (ménisque discoïde).

Lésions traumatiques

Les lésions traumatiques en zone bien vascularisée doivent être réparée autant que faire se peut, celles qui sont non réparables seront retirées sous arthroscopie (ménisectomie) en restant le plus économe possible.

réparation méniscale

Lésions dégénératives

Les lésions dégénératives surviennent fréquemment après l’âge de 50 ans (25%) et doivent être traitées de manière non chirurgicale au cours des 3 premiers mois avec de la physiothérapie, du vélo, un soulagement de la douleur et une éventuelle infiltration intra articulaire. La grande majorité des patients iront mieux rapidement et n’auront pas besoin de chirurgie. Les plaintes persistantes seront soulagées par une méniscectomie partielle sous arthroscopie.

L’appui est immédiatement autorisé après ménisectomie, en revanche, il pourra être différé de 3 à 6 semaines pour certaines sutures méniscales.